Mot de la Présidente


Après mon année de Miss France, j’ai eu la chance de pouvoir retourner sur ma terre natale en famille. Ce fut certainement le plus beau des souvenirs. Ce qui m’a le plus frappée, en dehors de la propreté du pays, l’accueil chaleureux qui fait la réputation des Rwandais, c’était la dignité qui caractérisait chacun d’entre eux. Ce qu’ils ont traversé n’est pas imaginable, mais cette force qui émane d’eux m’a inspirée.

J’ai rencontré « les chefs de famille » ; ces enfants regroupés en cellules familiales sans forcément de lien de parenté. Ma surprise fut la gestion et l’organisation de chacune des familles dans leur village, car ils vivent en communauté. Les plus âgés s’occupent des plus jeunes. « A plusieurs nous sommes plus forts pour affronter la vie » me dira l’un d’entre eux, qui m’a déjà choisie comme une des leurs. Oui car ils se méfient des « prometteurs » qu’ils ne revoient plus jamais. Mais ils ont eu confiance en moi et ce fut d’autant plus précieux qu’elle venait d’enfants qui avaient enduré les pires souffrances et avaient tout perdu.

Je leur ai fais la promesse de venir reconstruire leur maison. J’ai mis mon réseau en marche, ma détermination et ma pugnacité. Je me suis entourée de mes vaillants et si généreux bénévoles, et nous avons conquis le cœur de ceux qui sont devenus des partenaires pour accomplir nos missions.

Puis, au-delà de l’habitat, il est apparu que l’éducation était une autre priorité. S’il y a un lieu sacré pour moi c’est l’école. En effet, le génocide est un processus qui vise à éradiquer un peuple en raison de son ethnie, de ses croyances ou de ses origines sociales. Le nerf est l’endoctrinement ou la capacité de dissoudre tout esprit critique chez celui qui le subit… C’est pourquoi un peuple éduqué, et qui reçoit un enseignement basé sur le devoir de mémoire, la tolérance et le pardon est un peuple fort.

Je rêve que tous les enfants auxquels nous apportons notre soutien deviennent les bâtisseurs d’un avenir serein, basé sur les valeurs qu’ils défendent déjà en dehors de ces murs.

Sonia Rolland

 

 

Les membres de l'association


Sylvie Moulin (Trésorière)
Monique Blachère (Coordinatrice Paris)
Jean-Claude Rugera (Coordinatrice Rwanda)
Michelle Alévèque (Bénévole)
Brunella Emmanuelli (Bénévole)
Anne Pourbaix (Attachée de presse)