Retour sur les temps forts du gala


Sonia avait pu compter, à l’occasion des 15 ans de l’association, sur le soutien d’un Comité d'Honneur constitué de Jacques Attali, écrivain, économiste et président de Positive Planet, la créatrice Yaz Bukey, Anne Cassel, le journaliste et président de Sport & Démocratie Sylvère-Henry Cissé, Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière, la chef Rougui Dia, le galeriste d’art primitif Bernard Dulon, Nathalie Mercier devenue entretemps responsable auprès du pôle communication et presse au Ministère de la transition écologie et solidaire, le producteur et journaliste et producteur Harry Roselmack (TF1), Alain Terzian, président de l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma (Césars) et Mathias Vicherat, alors chef de cabinet de la Maire de Paris Anne Hidalgo promu récemment directeur général adjoint de la SNCF.

Lors de cette soirée les moments drôles et émouvants s’étaient enchaînés sous l’impulsion de Bernard Montiel, maître de cérémonie, à l’image de la lecture d’une lettre de la maman de Sonia qui n’avait pu faire le déplacement et félicitant sa fille pour son inlassable action depuis 2001; d’un Antoine Duléry prompt à toutes les imitations pour convaincre l’assistance d’acquérir aux enchères un superbe séjour au Royal Palm 5* à l’Île Maurice, une visite découverte du Rwanda ou encore un cours de cuisine particulier offert par Jean Imbert avec dégustation par Sonia à la clef, qui, prise au jeu, a ravi un mini-concert privé à Benjamin Biolay présent dans l’assemblée pour compléter ce lot ou encore ses larmes de joie à l’annonce du montant récolté en quatre mois à peine.

La féérie se déroulait également côté animations musicales avec un spectacle traditionnel de danse rwandaise donné par Nido Uwera et sa troupe Mporé en duo avec la comédienne et danseuse de l’Opéra de Paris Juliette Gernez et des sets musicaux live donnés par Ben Kayiranga, Nirere Shanel et très exceptionnellement par la chanteuse Imany alors en pleine promotion de son album The Wrong Kind of War.

Les partenaires du gala Cette manifestation a bénéficié de l’exceptionnel partenariat d’Havas et Renault, de la contribution de Be- Live, la Galerie Bernard Dulon, LVMH, Mixa et du soutien de Chari-T, ELLE, Tribal Art Magazine que Sonia remercie encore aujourd’hui chaleureusement.

En plus des enchères, les convives ont pu effectuer des dons supplémentaires lors de la soirée grâce à une tombola constituée de lots premiums offerts par le groupe Lucien Barrière, Chloé Bolloré, Boucheron, la maison Chloé, Jimmy Choo, le restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée ***, Pierre Hardy, Hermès, Hervé Léger, Christian Louboutin, la galerie Perrotin, Saint-Laurent, Shiseïdo ainsi que de lots provenant de Caroline Abram, Chamberlan, Christofle, Crème de la Mer, Darphin, la Maison Delage, le restaurant Le Meurice Alain Ducasse ***, Nathalie Garçon, ghd, Paule Ka, Lacoste, Lancôme, l’artiste Anissa Lalahoum, Jo Malone London, Moncler, Montblanc, le musée du quai Branly-Jacques Chirac, Stéphane Rolland, Tod’s, l’artiste Tristam, Vuarnet, la créatrice Yazbukey.

  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image